Capitaine Futur, tome 1 : L'empereur de l'espace - Edmond Hamilton

Titre ☐ L'empereur de l'espace
Auteur ☐ Edmond Hamilton
Série ☐ Capitaine Futur, tome 1 (sur 2, série en cours)
Genre ☐ Science-fiction, Space Opera
Édition ☐ Le Bélial' collection Pulps, mars 2017
Infos techniques ☐ Ebook (7,49€), existe au format papier (14,90€), 210 pages

Synopsis
Il y a Simon Wright, dit le Cerveau, ce qu’il est, littéralement, et dans un bocal de sérum : un scientifique exceptionnel. Et puis Grag, la montagne de fer indestructible dotée d’outils intégrés étonnants. Sans oublier Otho, l’androïde synthétique, spécialiste du combat rapproché, de l’infiltration et du camouflage. Ils sont les Futuristes, la plus stupéfiante association qui puisse s’imaginer. Et enfin il y a celui qu’ils ont élevé, celui qu’ils ont juré de protéger, celui qui est devenu leur leader : Curt Newton, le géant roux, le sorcier de la science doté d’un esprit hors normes, infatigable justicier connu des peuples du Système sous le nom de capitaine Futur.
Tous quatre veillent sur les neuf mondes et au-delà, attentifs, depuis leur base lunaire à l’emplacement secret.
Or un fléau court à travers le Système solaire, une épouvantable pandémie derrière laquelle semble se tapir un mystérieux criminel, l’empereur de l’Espace. Il n’est alors qu’un seul recours : celui du capitaine Futur ! Les tuyères du Comète, le formidable vaisseau des Futuristes, crachent déjà la puissance de l’atome : l’empereur de l’Espace n’a qu’à bien se tenir !

À propos de l'auteur
Figure centrale de l’Âge d’or de la science-fiction américaine, scénariste de quantité de comics, dont Superman et Batman, Edmond Hamilton (1904-1977) est considéré comme l’un des inventeurs du space opera. Avec la série du Capitaine Futur, développée entre 1940 et 1951, traduite dans le monde entier mais plus connue en francophonie sous le nom de Capitaine Flam suite à son adaptation en dessin animé par la Tôei Animation dès 1978, il jette les bases d’une sous-culture populaire appelée à connaître un succès planétaire sous ses incarnations cinématographiques modernes — Star Wars, Battlestar Galactica et autre Star Trek.

Verdict
C'est la première fois que cette série est traduite chez nous en France, chose un peu déroutante quand on sait que cette histoire nous a par contre été présentée en dessin animé sous le nom de Capitaine Flam (j'adore).

Après avoir lu la nouvelle sur le professeur Simon Wright : "Les Harpistes de Titan", une nouvelle d'une quarantaine de pages offerte par les éditions du Bélial' permettant de se plonger à l'avance dans cet univers en prévision de la sortie des deux premiers tomes, j'ai réellement eu envie d'aborder "L'empereur de l'espace" dès le jour de sa sortie.

Comme je m'y attendais c'est un très bon Space Opera, la première aventure du Capitaine et de ses acolytes peut paraître un peu simple ou à côté de la plaque scientifiquement parlant mais n'oublions pas que c'est écrit en 1940 et que dans ce contexte et selon les savoirs de l'époque, le récit est cohérent. À partir de là on peut donc surpasser cette impression et apprécier cette aventure à sa juste valeur.

Cela fait du bien de ce replonger dans les histoires du Capitaine Flam de mon enfance, je pense d'ores et déjà à lire le deuxième tome en espérant qu'il y en aura d'autres par la suite.

Ma note 8/10 
Les +
⇨ Capitaine Flam !! ⇦
⇨ Efficace pour l'époque ⇦
⇨ Enfin en français ⇦
Les -
⇨ Assez court ⇦
Si vous aimez ce livre, vous aimerez certainement
⇨ Capitaine Futur, tome 2 : À la rescousse de Edmond Hamilton ⇦
⇨ Les Harpistes de Titan de Edmond Hamilton ⇦

Commentaires

Articles les plus consultés ce mois-ci

CL2017